Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Vocabulaire du cheval - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Vocabulaire du cheval
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 16 Nov 13, 12:28 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni hostler
- valet d'écurie
- palefrenier
- personne chargée des locomotives dans les roundhouses (= hangars circulaires / rotondes où on change de locomotives)

etymonline a écrit:

hostler (n.)

late 14c., "one who tends to horses at an inn," also, occasionally, "innkeeper," from Anglo-French hostiler, Old French hostelier "innkeeper, steward" (12c., Modern French hôtelier), from Medieval Latin hostilarius "the monk who entertains guests at a monastery," from hospitale "inn" (see hospital).

= personne chargée des chevaux dans une auberge (fin XIVème S.)

Lire les Fils suivants :
- MDJ hôte
- Expressions et mots issus du jargon ferroviaire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 18 Nov 13, 13:00 Répondre en citant ce message   

- There are two standards of justice at play in this city: one for freakishly entitled celebs who run roughshod over innocent folk, and another for the rest of us ordinary dolts.
= On a face à nous deux niveaux de justice dans cette ville : une pour les célébrités qui se permettent de traiter comme des moins que rien les gens ordinaires, une autre pour les idiots comme nous.

[ The NY Post - 18.11.2013 ]

(= à propos de procès de célébrités, dont celui entre l'acteur Alec Baldwin, sa harceleuse et un photographe/paparazzo : les célébrités s'en sortent toujours à leur avantage)


Royaume-Uni to run/ride roughshod over
- faire peu de cas de
- traiter comme un moins que rien
- en faire voir de toutes les couleurs à
- ne tenir aucun compte de
- se moquer totalement de

roughshod
- (cheval) ferré à glace
(horse : with studded shoes)

ferré à glace
- (maréchalerie) mettre aux chevaux des fers à crampons pour empêcher qu’ils ne glissent sur la glace
- (Figuré / Vieilli) (en parlant d’une personne) qui maîtrise un sujet, une chose, qui est bien préparé

etymonline a écrit:

shod (adj.)

"wearing shoes," late 14c., from Middle English past participle of shoe (v.), surviving chiefly in compounds, e.g. roughshod, slipshod, etc.

shod est le participe passé du verbe to shoe (moyen-anglais)
ne subsiste aujourd'hui que dans des formes composées

Lire les explications du site expressions-francaises.fr.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 09 Jan 14, 14:32 Répondre en citant ce message   

- The book “Winner-Take-All Politics” refers to “the ‘trickle-down’ scenario that advocates of helping the have-it-alls with tax cuts and other goodies constantly trot out.
= L'essai "La politique du le-vainqueur-rafle-la-mise" se réfère au scénario du ruissellement, une théorie basée sur des baisses d'impôts et autres bonus pour les riches que ses promoteurs/militants rabâchent partout, selon certains.

[ The NY Post - 09.01.2014 ]


Royaume-Uni to trot out
- (excuses, reasons) débiter
- (names, facts) réciter d'affilée
- répéter toujours la même chose

etymonline a écrit:

trot (v.)

14c., from Old French troter "to trot, to go," from Frankish *trotton (see trot (n.). Italian trottare, Spanish trotar also are borrowed from Germanic.
To trot (something) out originally (1838) was in reference to horses; figurative sense of "produce and display for admiration" is slang first recorded 1845.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 16 Jan 14, 12:21 Répondre en citant ce message   

- A Queens bandit was done in by his tacky fur coat, which left him easy to track down after he held up a Chase bank on Tuesday.
= Un délinquant du Queens a été trahi par son manteau de fourrure voyant et de mauvais goût, qui a facilité la traque à la suite du hold-up qu'il avait commis dans une banque.

[ The NY Post - 15.01.2014 ]


Royaume-Uni tacky
- de mauvais goût (tasteless)
- vulgaire
- kitsch

etymonline a écrit:

tacky (adj.2)

"in poor taste," 1888, from earlier sense of "shabby, seedy" (1862), adjectival use of tackey (n.) "ill-fed or neglected horse" (1800), later extended to persons in like condition, "hillbilly, cracker" (1888), of uncertain origin.

dérivé de tackey : cheval mal nourri ou "négligé", abandonné
- shabby : élimé - râpé - usé
- seedy : miteux - sordide - minable
- hillbilly : péquenaud - plouc
- cracker (US) : clodo - pauvre
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1591
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Thursday 16 Jan 14, 14:49 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
À propos de cette rosse , première évoquée sur ce fil, eh bien, ce terme emprunté à l'allemand ( moyen haut-allemand ross) a subi une évolution de sens différente de son presque homonyme germanique.
Si en français, c'est un cheval vieux, malingre ou malade, en allemand, das Ross a gardé une image noble, celle d'un coursier, d'un destrier.

À ce sujet, notez que l'anglais Angleterre horse est cognat avec ce mot, via "hros" en vieil allemand.

Pour ce qui est de l'étalon, l'anglais utilise Angleterre stallion d'origine française, mais utilisant une racine germanique pour donner l'idée d'un cheval gardé dans une "étable" pour féconder les mares "juments".

Le mot Allemand Hengst / Néerlandais hengst / Danemark Norvège Suède hingst est utilisé dans les autres langues germaniques pour l'étalon. On retrouve la racine dans Angleterre henchman utilisé aujourd'hui pour "sbire, séide" et autrefois pour le "palefrenier" qui entretenait l'écurie et les chevaux.

Cette même racine possède un doublet lexical dans les langues scandinaves Danemark Norvège hest / Suède häst. L'islandais Islande a même hestur "cheval" et son dérivé stóðhestur "étalon" (stóð- renvoie sans doute également à l'étable).

Pour finir, le mot utilisé pour désigner un cheval en allemand Allemand Pferd et néerlandais Néerlandais paard vient d'un mot latin Latin paraverēdus utilisé pour un cheval de messager, lui-même d'origine gauloise.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 16 Jan 14, 15:05 Répondre en citant ce message   

Feinstiti a écrit:
L'islandais Islande a même hestur "cheval" et son dérivé stóðhestur "étalon" (stóð- renvoie sans doute également à l'étable).

stóð- m'évoque :
- Royaume-Uni stud : étalon, mais également tombeur ou homme viril ou qui surjoue la virilité (Sylvester Stallone ou acteur porno par exemple)

stud est cité dans la Grande Famille STATION.

etymonline a écrit:

stud (n.2)

"horse used for breeding," Old English stod "herd of horses, place where horses are kept for breeding," from Proto-Germanic *stodo (cf. Old Norse stoð, Middle Low German stod, Old High German stuot "herd of horses," German Stute "mare"), from PIE root *sta- "to stand," with derivatives meaning "place or thing that is standing" (cf. Old Church Slavonic stado "herd," Lithuanian stodas "a drove of horses;" see stet). Sense of "male horse kept for breeding" is first recorded 1803; meaning "man who is highly active and proficient sexually" is attested from 1895; that of "any young man" is from 1929.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 23 Jan 14, 11:51 Répondre en citant ce message   

USA one-horse (adj.) (fam.)
- petit
- éloigné/perdu
- insignifiant - qui a peu d'importance - limité en ressources

a one-horse place / town : un bled - un trou - un tout petit bourg

Une ville qui ne compte qu'un cheval est un bled paumé, insignifiant.
Cette expression daterait du milieu du XVIIIème S. (selon certaines sources) ou milieu du XIXème S. (OED).

- I am leaving this one-horse town and heading into the big city to seek my fortune!
= Je quitte ce trou pour aller chercher fortune / faire ma vie à la ville.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6527
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 23 Jan 14, 14:52 Répondre en citant ce message   

Hypothèse :
Je me demande si l'expression one-horse town ne signifie pas que la rue du village est si étroite qu'on ne peut la prendre qu'avec une voiture à un seul cheval (one-horse carriage).

"One Horse Town" : chanson d' Elton John
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 23 Jan 14, 15:18 Répondre en citant ce message   

Je ne partage pas ton hypothèse :
- voir citation d'etymonline ci-dessous
- si l'origine American English est confirmée, on a alors affaire à des villages aux rues larges et non à des rues/ruelles moyen-âgeuses, comme en Europe
etymonline a écrit:
one-horse (adj.) Look up one-horse at Dictionary.com"small-scale, petty" 1853, American English, colloquial, in reference to towns so small they only had one horse.

A rapprocher du sens "limité en ressources".

Il faudrait par ailleurs signaler à Elton John l'Importance des traits d'union en anglais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 04 Feb 14, 10:16 Répondre en citant ce message   

- Les Seattle Seahawks ont remporté le Superbowl, humiliant les Denver Broncos et Peyton Manning (43-8).

[ lequipe.fr - 03.02.2014 ]

(= il s'agit, bien sûr, de la finale du championnat de football américain)


USA bronco
- cheval sauvage / semi-sauvage (de l'Ouest américain)
- cheval non dressé

etymonline a écrit:

bronco (n.)

also broncho, 1850, American English, "untamed or half-tamed horse,"
from noun use of Spanish bronco (adj.) "rough, rude," originally a noun meaning "a knot in wood,"
perhaps from Vulgar Latin *bruncus "a knot, projection,"
apparently from a cross of Latin broccus "projecting" (see broach (n.)) + truncus "trunk of a tree" (see trunk (n.)).
Bronco-buster is attested from 1886.

- esp. bronco = rough (= rugueux/rude) / rude (= grossier)
sens à l'origine : un nœud dans le bois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 01 Apr 14, 9:58 Répondre en citant ce message   

- Even the most jaded Mets fans were excited for the first of 162 games this season.
= Même les fans les plus blasés de l'équipe de base-ball des NY Mets sont enthousiastes à la veille de l'ouverture de la saison.

[ The NY Post - 01.04.2014 ]


Royaume-Uni jaded
- blasé - désabusé - las


ETYMOLOGIE [ etymonline ]
- participe passé du verbe to jade (= fatiguer, épuiser, éreinter / to weary, tire out, make dull)
lui-même de jade (nom) signifiant : cheval épuisé / worn-out horse

etymonline a écrit:

jade (n.)

"worn-out horse," late 14c., "cart horse," of uncertain origin.
Barnhart suggests a variant of yaid, yald "whore," literally "mare," from a Scandinavian source akin to Old Norse jalda "mare," from Finno-Ugric (cf. Mordvin al'd'a "mare"). But OED finds the assumption of a Scandinavian connection "without reason." As a term of abuse for a woman, it dates from 1550s.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 22 Apr 14, 12:29 Répondre en citant ce message   

- Christie, a popular Republican considered a shoo-in for re-election this fall and a potential 2016 presidential contender, ...
= Chris Christie, un Républicain populaire, est considéré comme le grand favori pour l'élection (sa deuxième) au poste de Gouverneur de l'Etat de NY cet automne, ainsi qu'un candidat potentiel à la présidentielle 2016.

[ The NY Post - 19.06.2013 ]


USA shoo-in
- grand favori (course, élection...)

- it's a shoo-in : c'est du tout cuit
- she's a shoo-in for the election : elle va gagner les élections, c'est certain



Un shoo-in est celui qui, en politique, gagne facilement une élection.
Le terme était à l'origine appliqué à un cheval qui remportait haut la main (ou la patte) une course truquée, au résultat arrangé à l'avance (= winner of a rigged race).
Le mot, appliqué à la politique, a perdu sa connotation péjorative/négative.

Etymologie :
- vient de to shoo : chasser, faire fuir un animal en faisant du bruit (shhhhhhh !)
shoo : (to animals) pschtt ! - (to persons) ouste !

A lire :
- le site worldwidewords.org
- le Fil Mots anglais d'origine onomatopéïque
- le Fil Clins d'oeil étymologiques (Café Babel - Humour)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 25 Apr 14, 14:26 Répondre en citant ce message   

- The horse — a black, 15-year-old gelding named Spartacus.
= Le cheval, un hongre noir de 15 ans nommé Spartacus.

[ The NY Post - 25.04.2014 ]


Royaume-Uni gelding
- hongre (cheval castré)

etymonline a écrit:

gelding (n.)

late 13c. (as a surname), from Old Norse geldingr, from gelda "castrate" (see geld (v.)).


geld (v.)

"to castrate," c.1300, from Old Norse gelda "castrate" from geldr "barren (= stérile) ," from Proto-Germanic *galdu-, from PIE *ghel- (3) "to cut." Related: Gelded.
Compare Old Norse geldr "yielding no milk, dry," Old High German galt "barren," said of a cow.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11192
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 25 Apr 14, 14:40 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:
Pour finir, le mot utilisé pour désigner un cheval en allemand Allemand Pferd et néerlandais Néerlandais paard vient d'un mot latin Latin paraverēdus utilisé pour un cheval de messager, lui-même d'origine gauloise.

Rien n'est moins sûr. Ce mot a fait l'objet de longues discussions et recherches. Voir le mot du jour palefroi.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10945
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 05 May 14, 11:01 Répondre en citant ce message   

- If he can get good position into the first turn, he may stick around to add a little spice to your superfecta.
= Si ce cheval arrive en bonne position à la fin du 1er tour de piste, il peut mettre du piment dans votre quarté.

[ The NY Post - 03.05.2014 ]


USA
- superfecta : quarté (dans l'ordre)
- trifecta : tiercé (dans l'ordre)


superfecta
- dérive de trifecta

trifecta
- 1974, from tri- + perfecta [ etymonline ]

perfecta
- 1971, from American Spanish perfecta, shortened from quiniela perfecta "perfect quiniela," a bet in horseracing (see quinella) [ etymonline ]

Espagnol quiniela hípica : tiercé
quiniela : grille / feuille de paris
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 6 sur 8









phpBB (c) 2001-2008